Partagez | 
 

 just a diner... romantic ? (r)

Aller en bas 
Castiel Reed

avatar

in beverly hills since : 14/06/2018
gossip sent : 39
faceclaim : irons, witchling.
multitasker : v rider, n ridley (r trio)
pseudo : abisror, lizzie.
age : thirty two yo
work : co-owner of a restaurant, caterer for big hollywood party
relationship : single, to busy to found love or something else


Message() Sujet: just a diner... romantic ? (r) Dim 17 Juin - 13:29


- Ghosts talking to us all the time — but we think their voices are our own thoughts. -
ava + castiel: pt i. ft. keira

Le bruit des cuisines est encore minime alors que les derniers retardataires du premier service se précipitent en cuisine. Adossé à un plan de travail propre, Castiel fait face à son équipe toujours aussi nerveuse lors de son speech de début de service. Toujours les mêmes mots, les mêmes menaces, pourtant tout ça a le même impacte comme la première fois qu’il les a prononcés. Quand il quitte les cuisines, le bruit devient un brouhaha derrière lui. Il décide de faire un tour dans la cave à vins pour faire un rapide tour des bouteilles qui seront servit ce soir. Bienheureux il est en voyant que les caisses envoyées depuis la France par Lowell sont arrivées à bon port et en parfait état. Il continue son tour de ronde, une soirée lambda au restaurant. Il accueille les clients, leur recommande le plat du chef choisi par lui, le seul chef malheureusement présent ce soir. Il donne des ordres à son sommelier, puis fait passer un ou deux avertissements dans les cuisines alors qu’il revoit deux assiettes bâclées. Il va y avoir surement du renvoie, si ça continue ainsi. Alors que tout se déroule à peu près bien, une tête interpelle l’attention du dirigeant des lieux. Un sourire se niche sur le coin de ses lèvres, alors que la jeune femme s’installe. Elle n’est pas seule ce soir-là, cela ne refroidit pas du tout Castiel qui s’avance vers la table où Kiera s’installe. – It’s unusual to see you on a weekday here, beauty. A force de voir la jeune femme au moins une fois par semaine depuis l’ouverture du restaurant, elle est devenue une habituée, mais surtout une amie quelque part. Il lui adresse un sourire taquin et se tourne vers la personne qui l’accompagne. Il n’est pas prêt à ce qu’il voit. Alors qu’il va pour adresser un simple bonsoir, son sourire lui fend entièrement le visage. – But who do we have here ? I’m hardly surprised in fact. You were already missing ? You found the way to paradise ? Il est taquin, mais cela ne le dérange pas ou ne le met point mal à l’aise. Il se souvient très bien que ça ne va pas non plus mettre mal à l’aise la brune sur sa chaise en face de lui. Il se souvient parfaitement de ses pics, de cette petite joute verbale qu’ils ont échangés quelques semaines plus tôt. Il veut savoir Castiel. Savoir si elle aura le même mordant que lors de cette soirée, savoir si elle n’est pas là pas par hasard, qu’elle est venue pour lui, ou du moins sa cuisine. Il veut bien se faire un peu de film Reed, si sa soirée en est égayée.

_________________
— — i’m so sick of reducing lovers to lessons. how to let go. how to stay. how to ask for what the heart wants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Massino
fuck me gently with a chainsaw.
avatar

in beverly hills since : 09/06/2018
gossip sent : 413
faceclaim : charlie austin (© dorine, te amo)
multitasker : candace, lowell.
pseudo : witchling, clau.
age : twenty-four.
work : pretends to be a cop, or gets killed. actess in eastside nine-nine.
relationship : does the alphabet, one letter at a time. is now at c.
wishlist : get a role in a tv show, tattoos for the win, a brand new house because her current apartment sucks, gucci sunglasses, try a prada dress, go to the oscars, go to the met gala, eat nice food for once.

PERSONNAL IDENTIFICATION
address:
overdue phone contact:
rps + language: [3/ouvert] fr, eng.


Message() Sujet: Re: just a diner... romantic ? (r) Dim 17 Juin - 19:44

Depuis l'annonce du début de tournage pour Eastside Nine-Nine, l'actrice anglo-italienne s'est liée d'amitié - bien heureusement tiens - avec sa co-star. La première lecture s'était, relativement, bien passé, si on oublie le léger détail candide, sans grande importance, que son ex petit-ami a obtenu le rôle principale. Ava, en grand besoin de distraction, d'une quelconque façon d'oublié le drame la touchant, s'était empressé au réveil d'envoyer un mot à son amie pour prendre une bouchée ensemble. La Massino vit dans un rêve depuis l'annonce, sentant que son moment de révélation est enfin venu, et que dorénavant, toute sa vie sera différente, mieux. Un sentiment qui se résume par une joie de vivre, une positivité et une humeur massacrante lorsqu'on ose lui rappeler que rien n'est éternel. Well fuck'em. La belle brune reçoit rapidement un message positif ainsi qu'un endroit à Los Angeles, un restaurant qui, heureusement, est à peine trente minute de chez elle. Ava enfile un jumpsuit bleu à fleur, rassemble quelques mèches en un chignon haut sur sa tête pour créer une style et laisse ses cheveux au naturel. Comme toujours, elle ajoute des bijoux: boucles d'oreilles, chokers, et bagues. Une légère touche de maquille - au cas où les paparazzis s'y mettraient, et la voilà fin prête pour se rendre au restaurant, The Grande Style. La brunette sort de sa Lamborghini blanche convertible aussitôt que le signe la frappe de plein fouet, métaphoriquement parlant. Mais le signe est là, dans une belle police d'écriture choisis finement. Elle devrait complimenter le propriétaire, tient. À peine débarquée, elle voit Kiera du coin de l'oeil et lui fait signe, verrouillant sa voiture. Elles entrent dans le restaurant, sont très bien servies. Ava ne peut croire que son amie est une régulière, ou comment elle a découvert cette perle. - This is incredible, look at this. Dit-elle avec un sourire, les yeux émerveillés. - How did you even find this place? La Massino prend le temps de tout épier, quand quelqu'un s'amène en leur direction. Une étrange sensation de déjà-vu la frappe. La voix lui dit quelque chose. Ce n'est qu'au mot "beauty" qu'elle réalise. Him. Le chef, celui qui a ouvertement flirter avec elle lors de la soirée pour Stalker, le même homme qui plusieurs semaines plus tôt, riait alors qu'elle se plaignait de jouer une cheerleader idiote qui meurt la première. Heureusement pour Ava, les producteurs avaient accepté que l'adolescente se battent et donne du fil à retorde au tueur, pour montrer que les femmes ne sont pas faible ou facile à tuer. Ils n'ont tout de même pas flancher pour la garder vivante, ceci dit. La belle italienne et hispanique manque tomber en bas de sa chaise quand il lui adresse la parole, la reconnaît d’emblée. Elle sourit, ne montre pas qu'elle est surprise qu'il soit à la tête d'un tel restaurant. D'ailleurs, elle a longtemps chercher, la petite, un moyen d'avoir son restaurant ou numéro de téléphone, mais personne ne semblait savoir de qui elle parlait. - Hardly. I came with my friend, see. And let's not get confused, sugar, I found a gate to hell. Lui, qui occupait toutes ses pensés depuis la soirée, est dorénavant devant elle, devant ses yeux. Et elle est stupide de ne pas foncer, de ne pas lui demander son numéro, de ne pas lui crier dessus de - PG18, contenu non-disponible -, ou de le forcer à entrer son numéro dans son portable. Ava reste assise, silencieuse et hautaine. - So, if you're the chef of this place, surprise me. Choose what I'll eat, and I'll see from the plates if you're worth my time. If not... Elle penche la tête sur le côté et descend un doigt sur le bras de l'homme en face d'elle, debout, dans une posture de mâle alpha, fier -trop- dans toute sa splendeur. - You'll never tap that ass of mine. And since I'd like that very much, I'll be devastated. L'actrice se retourne vers sa co-star dans un sourire et désigne l'homme du doigt - car elle ne connait pas son nom, la stupide - pour lui expliquer la situation. - See, he's the man I've been talking to you about. The chef at the event. Dit-elle avec un naturel presque perturbant. - What do you think of him? Demande-t-elle à sa coéquipière, non sans tendre les mains vers elle pour initier la confession et la vérité, ne se préoccupant même pas de savoir si monsieur était à côté.

_________________
- - - she pins you to hotel doors— not a goddess anymore, but she still looks like religion in high heels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladderofsuccess.forumactif.com
 
just a diner... romantic ? (r)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Diner Spectacle Oriental Samedi 20 juin 2009
» Diner Spectacle samedi 26/09 à Evry
» Diner Spectacle 30euros Samedi 28 mars plusieurs artistes
» blogs de cuisine des participants au diner presque parfait
» ROMANTIC SAMPLER 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ladder of success :: LOS ANGELES (CA) :: City of Los Angeles :: The Grande Style-
Sauter vers: