Partagez | 
 

 William Lambesis + Now that we're here so far away...

Aller en bas 
William Lambesis
Standing in the hall of fame.
avatar

in beverly hills since : 18/06/2018
gossip sent : 8
faceclaim : Phil Brooks (CM Punk) | Gigi's
pseudo : None.
age : Thirty-nine-years-old
work : He used to be a full time professional wrestler, now he's spending his time between acting and wrestling.
relationship : ...And it feels like heaven's so far away. And it feels like world is so cold, now that she's gone away.


Message() Sujet: William Lambesis + Now that we're here so far away... Lun 18 Juin - 18:28

William "Hush Lamb" Lambesis
I got two bloody knees and a brand new scar

âge, date et lieu de naissance — Trente neuf ans, 17 Février 1979. Philadelphie, Pennsylvania. nationalité et origines — Américain aux origines françaises & Canadiennes. occupation, diplôme(s) et situation financière — Sa vie se partage entre les rings de catch professionnels de la plus grosse compagnie mondiale, les plateaux de tournages de films d'actions et sa fille. Son compte en banque possède de nombreux zéros derrière les deux premiers chiffres. état civil et préférences sexuelle — Veuf, il aime les femmes et uniquement les femmes. traits de caractère — Véritable papa poule, protecteur, borné, minutieux, passionné, maniaque, têtu, travailleur, jovial, drôle, sportif, mélomane. groupe — Workers. avatar — Phil Brooks (CM Punk).

i'm a trust fund, baby you can trust me
Originaire de la splendide ville de Philadelphie en Pennsylvanie, c’est dès le plus jeune âge que William Lambesis se retrouve confronté à l’univers du divertissement sportif et des sports de combats. Son père était lui-même l’un des premiers hommes à faire du catch une véritable discipline populaire sur les écrans de télévisions aux Etats-Unis, inspiré par l’image de ce père à la fois aimant avec sa famille mais aussi véritable loubard à l’intérieur d’un ring. William se penche naturellement avec l’aval de ses parents vers cette discipline en grandissant. Bercé dans ce monde qu’il apprend a connaître dans les coulisses au fil des années, William se trouve devenir un enfant complètement différent de ceux de son âge. Isolé, passionné, intrigué par ce divertissement sportif capable de faire soulever des foules entières à travers le pays et le monde. Il s’y dévouera alors corps et âme dès ses quinze ans prenant la  difficile décision d’arrêter ses études, sa mère vivra cette décision comme un véritable échec dans l’éducation de son petit Willy.

A peine majeur à l’époque, le jeune homme commence doucement à parcourir les Etats-Unis soirs après soirs pour se produire devant la ferveur des foules présentent dans les différentes salles à guichet fermés. Trop peu expérimenté, il ne concéderas que des rôles de « faux » talent local choisi au hasard parmi les plus méritants de la région, ne montant dans un ring que pour offrir la victoire facilement au favoris de la foule afin de construire son personnage à la perfection dans un scénario parfaitement écrit par les acteurs de la compagnie en coulisses. Ses premiers salaires ne sont pas mirobolants, il se contente tout juste de plusieurs centaines de dollars par mois profitant des avantages d’être employer au sein de l’une des plus importantes organisations de la planète. William ne paye pas la nourriture, ses frais de déplacements sont pris en compte par son employeur et ses chambres d’hôtel lui servant de logements temporaires pour plusieurs heures sont aux comptes des patrons.
A cette époque, son insouciance de ne vivre que jours après jours pour la passion qui l’anime suffit au bonheur du jeune homme qui rapidement se fera remarquer par les gros noms en coulisses. On décèle du potentiel, une forme de charisme et un profond amour de la lutte professionnel. Sans aucune hésitation ses patrons accorderons une attention plus importante au jeune William qui se retrouveras lentement hisser vers des rôles plus importants, subissant des entraînements intensifs et formations complémentaires pendant de nombreuses semaines afin de créer en lui un produit parfait pour la télévision. A vingt quatre ans, il faisait la fierté de ses parents marchant dans les traces de son père. A son tour, son heure de faire ses débuts télévisées devant les yeux plusieurs dizaines de milliers de personnes était arrivée.  

Sa carrière professionnelle était lancée et il était indéniable qu’elle lui rendait au centuple les années de sacrifices offertes pour sa dévotion mais principalement son amour pour le milieu du divertissement sportif. Personne, pas même lui, ne se doutait qu’un jour il puisse recevoir autant d’amour qu’il n’en donnait pour divertir des foules de plusieurs milliers de spectateurs. A présent confrontés aux millions de téléspectateurs à travers le monde, chacune de ses apparitions étaient une bénédiction qu’il chérissait avec le plus grand soin connaissant la fragilité d’une carrière dans ce milieu si spécifique. A travers les arènes combles de son pays, il voyait enfants et parents bondir de leurs sièges à l’unisson à chacune de ses apparitions.
Il se couchait le soir avec la clameur des spectateurs dans son esprit, se réveillait chaque matin avec le sourire aux lèvres jouissant de la possibilité de pouvoir suivre les traces de son héros à lui. Lui, William Lambesis qui était devenu au fur et a mesure des années son propre personnage « Hush Lamb ». Un personnage qu’il aimait au plus profond de son âme, un personnage avec lequel il avait grandi et atteignait doucement les sommets mais un personnage qui ne lui offrait aucunement ce qui lui manquait le plus dans la vie pour être un homme heureux. Une famille. A bientôt vingt cinq, William n’avait connu que quelques histoires d’amour passagères avec certaines femmes de son milieu professionnel.

Cet amour, cette opportunité de fondé une famille, elle apparu au moment le plus inopportun. Il avait vingt sept lorsque sa vie a complètement basculer. Il était devenu papa, il était presque au sommet de sa carrière professionnelle lorsque la splendide Elena a fait son apparition dans sa vie deux années plus tôt. Ses courbes parfaites à en rendre la vue à un aveugle, son parfum si doux et sucré qui enivrait ses sens en l’espace de quelques secondes mais surtout son sourire radieux qui lui redonnait la force de continuer à travers les blessures et les douleurs. Dans les moments de doutes, elle était la seule capable de pouvoir remettre le brun sur ses pieds mais surtout la seule à comprendre son incroyable amour pour le catch. William & Elena, ils étaient faits pour être ensemble dès le premier regard. A chaque fois que leurs yeux se posaient sur l’autre, leurs cœurs battaient dans une parfaite synchronisation. A présent, se concentrant pour devenir un bon mari mais surtout le père parfait pour sa petite fille.

Si la vie offre souvent plus qu’elle ne reprend, il y a deux ans, elle a décidée de reprendre une partie du bonheur qui était celui de William depuis de nombreuses années. Un simple rendez-vous chez le médecin auquel il n’aurait jamais voulu se rendre, plusieurs semaines plus tard, William apprenait le cancer de sa femme. Elle, si souriante, aimante et pour qui il avait un amour inconditionnel. Sans réellement réfléchir, il dépensait des fortunes pour offrir les meilleurs soins possibles à sa bien aimée, la mère de sa fille mais l’argent n’avait aucune incidence sur la santé. Elena accueillait son destin a bras ouvert, souriante jusque la fin de sa vie lui faisant promettre de prendre soin de leur fille. Lui, son cœur se déchirait repensant a toutes ses choses qu’il n’avait jamais eu le temps de faire en sa compagnie parce qu’elle acceptait d’attendre encore un peu pour la passion, la carrière professionnelle de son homme.

S’il pouvait échanger ses sept titres de champions du monde de catch contre le retour de sa femme ? Il le ferait sans hésitation. Si on effaçait son nom des films d’actions hollywoodiens pour que sa fille puisse devenir une femme aux côtés de sa mère ? Il serait prêt à effacer lui-même les registres




i do this thing called whatever the fuck i want
pseudo/prénom — Steven. âge et pays — 24 france. type de personnage — inventé. avis, autres — heuuu.



Dernière édition par William Lambesis le Mar 19 Juin - 6:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Massino
fuck me gently with a chainsaw.
avatar

in beverly hills since : 09/06/2018
gossip sent : 413
faceclaim : charlie austin (© dorine, te amo)
multitasker : candace, lowell.
pseudo : witchling, clau.
age : twenty-four.
work : pretends to be a cop, or gets killed. actess in eastside nine-nine.
relationship : does the alphabet, one letter at a time. is now at c.
wishlist : get a role in a tv show, tattoos for the win, a brand new house because her current apartment sucks, gucci sunglasses, try a prada dress, go to the oscars, go to the met gala, eat nice food for once.

PERSONNAL IDENTIFICATION
address:
overdue phone contact:
rps + language: [3/ouvert] fr, eng.


Message() Sujet: Re: William Lambesis + Now that we're here so far away... Lun 18 Juin - 19:07

hum, hello l'originalité!
j'adore le personnage, bienvenue parmi nous.

_________________
- - - she pins you to hotel doors— not a goddess anymore, but she still looks like religion in high heels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladderofsuccess.forumactif.com
Via Rider

avatar

in beverly hills since : 11/06/2018
gossip sent : 119
faceclaim : agron, witchling.
multitasker : n ridley, c reed (r trio)
pseudo : abisror, lizzie.
age : thirty yo
work : script consultant
relationship : single, but a fucking challenge.


Message() Sujet: Re: William Lambesis + Now that we're here so far away... Mar 19 Juin - 8:04

quel choix original
bienvenue
personnage fort, hâte de le voir dans le rp, bon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyott Massino

avatar

in beverly hills since : 09/06/2018
gossip sent : 234
faceclaim : timothée chalamet, mine.
multitasker : shane eisik, the creepy and crazy makeup artist.
pseudo : freesia, mathilde.
age : twenty-three yo.
work : actor, future peter parker/spider-man.
relationship : ships with future co-star and also candace keen.. actually, he's single

PERSONNAL IDENTIFICATION
address: flat @el camino drive.
overdue phone contact:
rps + language: in french - (3/...) free, nomi - ava and candace


Message() Sujet: Re: William Lambesis + Now that we're here so far away... Ven 22 Juin - 15:35

Bienvenue parmi nous (très en retard). I love you

_________________

super nerd wants to fight ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Message() Sujet: Re: William Lambesis + Now that we're here so far away...

Revenir en haut Aller en bas
 
William Lambesis + Now that we're here so far away...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ladder of success :: Make Them Gold :: let me discover all of your colors :: Afterglow-
Sauter vers: