Partagez | 
 

 it isn't in my blood

Aller en bas 
Nomi Ridley

avatar

in beverly hills since : 14/06/2018
gossip sent : 51
faceclaim : eaton, my queen.
multitasker : v rider, c reed
pseudo : abisror, lizzie.
age : twenty-two yold
work : new gwen stacy, actress, itgirl

PERSONNAL IDENTIFICATION
address: 00
overdue phone contact:
rps + language:


Message() Sujet: it isn't in my blood Jeu 14 Juin - 3:54

nomi ridley
be who want, but stay yourself

âge, date et lieu de naissance — vingt deux ans, le 6 septembre 1996 à gold coast, australie. nationalité et origines — australo-canadienne, aux origines coréennes et britanniques des colonies. occupation, diplôme(s) et situation financière — diplômé de la Toronto academy of acting for film and television, actrice (connue pour son rôle de wdans the addams family, et pour sa sélection au rôle de gwen stacy dans la nouvelle prod de spiderman. itgirl (mode, lifestyle) sur les réseaux comme instagram et snapchat. nomi a repris des études il y a quelques mois par correspondance pour passer un master en cinéma, spécialisation la naissance de l'animation. état civil et préférences sexuelle — célibataire et hétérosexuelle (du moins on la pense ainsi) officiellement, bisexuelle dans le privé. traits de caractère — perfectionniste, ambitieuse, passionnée, rancunière, loyale, fidèle, acharnée du travail, taquine, farceuse, espiègle, charmeuse, casanière, drôle, farceuse, généreuse, bornée, solaire, altruiste, bienveillante, indépendante. groupe — homies. avatar — courtney eaton.

i'm a trust fund, baby you can trust me
son enfance fut loin d'être malheureuse. papa était réalisateur, aujourd'hui il est à la retraite, maman, quant à elle, est toujours une productrice (d'abord en australie, puis maintenant pour une chaîne canadienne de renom). nomi a grandi avec sa soeur ainée sur les plateaux, dans l'arrière du décor, les deux gamines ont grandi comme ça. si sa soeur a suivi les pas de ses parents en restant à l'arrière, nomi a toujours voulu être la lumière qui rayonne devant la caméra. sans sa famille, elle ne pense pas qu'elle aurait voulu ça comme vie. quand elle songe à son enfance, nomi se souvient un sourir nostalgique à l'australie, aux vagues, aux planches de surf, aux dauphins qu'elle voyait à l'horizon nageant dans la grand étendue d'eau qui lui semblait infinie enfant. l'australie elle l'a chérie, c'est pour ça qu'elle se bat encore aujourd'hui pour garder sa double nationalité. elle n'y a peut être vécu qu'une dizaine d'année avant son emménagement au canada, mais quand elle prendra sa retraite ça sera là-bas et nul part ailleurs qu'elle veut se retirer. après l'australie, c'est le canada, déménager là-bas pour les ridley ne semblait que temporaire, un contrat de deux ans pour son père, qui s'est transformé en six ans, puis un boulot engendre un autre, ils sont restés. toronto a offert à la gamine un monde du cinéma bien plus grand qu'en australie. ce qui la fit rêver comme jamais. son amour de la scène, de la représentation naquis très jeune, elle était à peine âgé de six ans quand elle fit sa première scène, qui précéda une longue liste. chaque spectacle scolaire, chaque représentation organisées par son club de théâtre, ou chaque scène ouverte, rien ne l'arrêtait la gamine, qui avait toujours soif de cette adrénaline qui se décharge dans ses veines sous les projecteurs. c'est ainsi que par hasard elle fut repérer par une chargée de casting pour une énième adaptation de the family addams. en concurrence avec une gamine star, dont le nom était sur toutes les lèvres pour le rôle de wenesday, elle le décrocha sous le nez l'autre, ce qui démarra cette gueguerre dont nomi s'en contre fiche, au contraire de sa riche et influente "concurente". soucieux de son bien être, ses parents consentants à sa participation au projet, imposèrent à la jeune fille d'à peine dix ans, un rythme de vie normale (ou autant que possible). tournage certes, mais elle devait quand même aller à l'école, et avoir debonnes notes. de cette première expérience, s'est forgée la jeune femme qu'elle est. bosseuse mais surtout diplômée et curieuse de toujours apprendre, nomi a et veut toujours faire bien, c'est une acharnée, une de ces actrices qui aime explorer, agrémenter ses personnages à l'écran d'un "vécu" d'un "real background". pendant ses études elle n'a pas énormément tourné. son nom n'est pas réellement connu, elle n'est revenue que récemment en tant qu'actrice en s'installant à beverly hills dans un petit appartement meublé modestement et très simplement. elle a ainsi pu coché une case sur sa wishlist. côté vie amoureuse c'est très calme et peu intéressant. nomi reste quelqu'un de très pudique sur ses sentiments, elle est un peu naïve en rêvant de trouver, comme sa mère à trouver son père, cette personne unique pour elle et juste elle. son aînée lui répète souvent qu'elle est gamine de penser que cette dite personne va lui tomber dessur comme par hasard. nomi aime les tatouages, mais par son métier, elle n'en arbore que des petits et discret pour faciliter le travail des maquilleuses. le premier, elle l'a eu à ses seize ans grâce à sa soeur. c'est un noeud/flot en pointillé à la naissance de la main et du poignet sur l'extérieur de ce dernier. le second est une flèche sur son flanc gauche pointant vers son coeur surplombant une constellation et saturne. à l'heure actuelle elle vient de décrocher le rôle tant convoité de gwen stacy dans la nouvelle franchise marvel, spiderman. la polémique monte déjà auprès des fans qui ne voit pas une brune et encore moins typée comme est nomi dans le rôle de la belle blonde et intelligente. mais tout bouge, le personnage est une idée dessinée sur papier, elle n'est un physique prédéfini, selon les paroles du réalisateur du film. au contraire de certaines starlettes, nomi ne cherche pas réellement la reconnaissance, la célébrité, même si ça ne lui déplairait pas. mais elle préfère juste avoir la possibilité de trouver des rôles aussi différents les uns des autres, partager des expériences aussi unique les unes que les autres, avec des personnes aussi unique.  
les bougies les scripts entassés à sa tête de li t les rayban aux montures colorées les macchiato les palettes nude les manga shojo sous son lit le livre d'équations sous son oreiller les citations de films copiées dans ces carnets son iphone son instagram ses lunettes de vue ou ses lentilles de vue de cette bouteille d'eau dans son sac de ses chewing gum à la menthe forte les tresses de wenesday le rose poudré les headbands les bouquets de fleurs de saisons son diplôme encadré au dessus de son bureau ses photos souvenirs de ses sets, de sa famille, de sa vie, de son passé partout chez elle son amour des mondes fantastiques de sa baguette magique de ses playlists de ost son spotify en route h24 ses heures d'insomnie devant des animés les paroles de centaines de musiques qui tournent dans sa tête les quelques notes de piano qu'elle connait. cette manie de fredonner en faisant quelque chose

i do this thing called whatever the fuck i want
pseudo/prénom — abisror, lizzie. âge et pays — 26, france, don't talk about it. type de personnage — inventé. avis, autres — hâte de vous serrez tous contre moi.   câlin collectif   .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
it isn't in my blood
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bleach 374 - Gray Wolf Red Blood Black Clothing White Bone
» Rise : Blood Hunter
» [40K Demon] Blood Slaughterer of Khorne
» Mon equipe de Blood Bowl
» Bleach 355 - Azul-Blood Splash

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ladder of success :: Make Them Gold :: let me discover all of your colors :: Afterglow-
Sauter vers: