Partagez | 
 

 on aime, tout de suite ou jamais – gabe

Aller en bas 
Gabe Dunn

avatar

in beverly hills since : 16/06/2018
gossip sent : 29
faceclaim : langford + freesia (avatar)
pseudo : food.
age : vingt étoiles.
work : deuxième année en études littéraires + bosse dans une petite épicerie.
relationship : la liberté.

PERSONNAL IDENTIFICATION
address:
overdue phone contact:
rps + language: 3/4 - kai // français.


Message() Sujet: on aime, tout de suite ou jamais – gabe Sam 16 Juin - 18:24

gabriella dunn
a breath of fresh air
after rising from the ashes


âge, date et lieu de naissance — la vingtaine désormais. et ce nombre qui ne cesse de croître d'année en année et qui ne l'inquiète que très peu. c'est un petit coin paumé près d'odessa, dans l'état du texas, qui l'a accueillie, la gamine. la tranquillité, l'humanité... du vrai, jamais d'hypocrisie. elle aimera toujours sa ville.  nationalité et origines — du sang américain, et uniquement du sang américain. si autre origine il y a, elle l'ignore, et pour tout dire, elle s'en fiche. elle est une ricaine, à l'accent texan bien prononcé. occupation, diplôme(s) et situation financière — étudiante en littérature à berkeley, bosse dans une petite épicerie du coin en parallèle. y'a le fric du pseudo père mais elle s'en tape gabi, enfin à part pour l'université, c'est cool. état civil et préférences sexuelle — célibataire endurcie, préférant les hommes aux femmes. traits de caractère — franche, spontanée, honnête, bornée, inconsciente, aventurière, courageuse, impulsive, bagarreuse. groupe — workers. avatar — katherine langford.

i'm a trust fund, baby you can trust me
– Gabi, la môme du Texas. Elle s’est toujours vue partir à la conquête du territoire. Si vaste, si dangereux. Mais c’est ce qu’elle a toujours aimé, le risque. A dos de cheval, elle a cru pouvoir se transformer en héroïne. Elle a cru pouvoir saison de mains fermes cette liberté, à jamais. Gabi, elle a pourtant toujours su au plus profond de son âme que jamais elle ne pourrait quitter le ranch. Il y a maman, et surtout, il y a son égal, son jumeau, Martin. Là-bas à Odessa, c’est l’amour, c’est la nature et sa quiétude. Les voisins qui les ont vus grandir, les gosses Dunn. Tout le monde se connaît, et c’est ça qui est beau. Odessa, c’est la famille.
– Gabi, la môme désespérée. Maman partie, des orphelins mineurs. Si la grand-mère du coin s’est proposée, la garde revient tout droit à la famille. La vraie famille. Alors quand ta mère crève, c’est à ton père que revient la garde, non ? Le paternel... Celui qu’elle n’a jamais vu, celui dont elle ne connait même pas le nom. Et s’il est son père selon la nature, il ne le sera jamais à ses yeux. Lâche, incompétent… Et puis quand ils ont débarqué, les enfants Dunn, ce type appelé « père » a fait la plus mythique des têtes. Oh, il ne le savait pas ? Gabi la méfiante, qui ne veut piper aucun de ses mots. Menteur. Le type qui croule sous le fric, qui a dix fois plus de pièces nécessaires dans sa baraque et qui a besoin de toujours plus de personnel.
– Gabi, la môme métamorphosée. En fait, non. Elle n’a pas tant changé que ça. C’est plutôt la situation qui veut ça, et ce putain de père qui l’y force. Ça fait deux ans  qu’ils ont débarqué à Beverly Hills. Et pour Gabi, ici, dans cette ville, tout pue le faux, tout est moche et puis, c’est beaucoup trop grand. Elle s’y perd, physiquement comme mentalement. Son désert de jardin lui manque, le bruit du silence aussi. Le pire ici, c’est que personne ne se soucie de toi, mais d’un côté, c’est le moment ou jamais d’en profiter.
– Gabi, la sale môme. Elle n’en fait qu’à sa tête du haut de ses vingt ans. Et lui, Pete, ce pseudo père, qui pense pouvoir la dompter, l’avoir avec du fric. Oh, Gabi, elle prend avec le sourire, elle se remplit les poches. Et derrière, elle s’en sert pour acheter de quoi s’amuser. Drogues, alcool, fringues… Tout ce qu’elle n’a jamais eu, et qu’elle ne voudra jamais. C’est juste pour faire passer le temps, et surtout, noyer son chagrin. Oublier que maman est morte, alors que Pete en fait une description négative. Ta mère la pute, ta mère qui se faisait sauter par tous les mecs. Ça tombe bien, avec un peu de chance, t’es pas mon père, qu’elle pense Gabi.
– Gabi, la môme secrète. Elle ne le dira pas, parce qu’elle sera considérée comme une folle furieuse, bonne à interner. Après tout, maman avait un passé psychologique instable. Elle ne dira pas que Pete est sale, malsain et qu’il sent l’obsédé à des kilomètres à la ronde. Et le nombre de fois où il a glissé ses affreuses mains baladeuses sur le corps de Gabi. Parce qu’il veut lui montrer qui a le pouvoir, et il n’a rien trouvé d’autre – et parce qu’aussi, c’est un mauvais type. Lui faire peur, voilà ce qu’il veut. Il est fort à ce petit jeu, mais Gabi, elle sait qu’elle vaut beaucoup plus que lui.
– Gabi, la môme qui se souvient. Parce qu’il y a du beau, du très beau. Et puis du moche, à dégueuler.  Elle se rappelle de maman qui va bien, puis qui devient triste, anxieuse… Qui s’enferme dans sa chambre et laisse Gabi et Martin seuls. Parfois, Gabi voit des bobos sur ses bras, se dit qu’elle s’est fait mal en travaillant au ranch. Maman, parfois, rentre soûle, mais ne s’en prend pas à ses gamins. Jamais. Paraît que ça va passer selon les vieux du coin. Mais non, ça ne passe, ça passera pas. C’est même pire, maman fait n’importe quoi. Je reviens qu’elle leur dit, et c’est la voisine qui s’occupe des poussins pendant trois jours. Ils auraient pu appeler les services sociaux, mais tous savaient que les gamins n’avaient nulle part ailleurs où aller, ni personne.. Et que leur mère ne pourrait vivre sans ses bébés. Alors ils ont subi, Gabi et Martin, parce qu’ils ne peuvent rien faire et que la faire interner, c’est horrible. Mais peut-être qu’elle serait encore en vie.
– Gabi, la môme rêveuse. Non, elle ne rêve pas de richesse et de luxe, elle ne rêve pas du dernier smartphone en date. Elle rêve d’aventure et de liberté. Elle a soif d’ailleurs, de nouveau et de meilleur. Gabi, alors, elle s’évade avec un stylo et elle écrit. Des mots, des lignes, puis des chapitres. Le bouquin d’une vie, le bouquin du cœur. Ça aussi elle le tait, le cache, car après des « tu as fortement grossi » ou des «  tu n’es pas assez féminine », elle doute un peu d’elle, la gamine. Et puis elle sait qu’elle le dédicacera à sa tendre mère, comme le font les grands auteurs… Et parce que ça lui tient à cœur. Elle y parle de sa vie, ses aventures, son frère. Le tout caché derrière l’histoire d’une autre fille.
– Gabi +++ :   collectionne les coquillages, car elle est obsédée par les mers et océans. – dort très peu, histoire de profiter de la journée le plus possible (et car elle a des troubles du sommeil). – déteste les artifices, et autant que Beverly Hills en est la capitale. – s’est promis de vivre au Texas quand elle le pourra et au passage, fuir cette ville pourrie. – seul point positif : les potes. – vole souvent la bagnole de pete pour faire des excursions nocturnes. – vit de « putain » et d’alcool, d’ « enfoiré » et de dangers. – est une littéraire dans l’âme, lit beaucoup, et déteste les chiffres (et le fric). – est un peu trop franche, ne mâche pas ses mots, un peu trop crue, n’y va pas de main morte ; ah, elle est parfois surprenante. – a plutôt tendance à s’attirer les foudres de ses professeurs, selon son comportement, ou alors, ses absences ; heureusement qu’elle a de super notes. – cherche toujours à faire la pire des crasses à pete, sans avoir des représailles (et pourtant…). – a un job en plus des cours ; elle bosse dans une vieille épicerie qui sert aussi à faire tourner la drogue. – s’est à déjà battue, trop de fois, et souvent avec les « populaires » et pimbêches en tout genre. – a des rêves pacifistes mais qui relèvent autant de la science-fiction que de l’impossible. – a eu quelques copains, relations courtes et sans intérêt. – préfère la nuit au jour. – sait qu’elle est hétéro même si embrasser des filles lui plaît plutôt bien. – a eu sa première relation sexuelle (désastreuse) à quatorze ans, avec le fils du fermier. – on peut la traiter de pute, salope, tout ce que l’on veut, elle s’en tape. – déteste l’idée de couple et de devoir appartenir à quelqu’un ; elle est volage, la gamine. – pas romantique pour un sous. – ne sait même pas  ce qu’elle veut faire plus tard, du moins, rien de bien rationnel. – est allergique au miel, et ça tombe bien, elle n’a jamais aimé ça. – est maligne, sait jouer de sa gueule d’ange pour mieux manipuler. – a pour porte-bonheur une bague de sa mère faite à odessa par son propre grand-père.


i do this thing called whatever the fuck i want
pseudo/prénom — food. âge et pays — la vingtaine passée, petite française. type de personnage — inventé. avis, autres — c'est beau, c'est frais  



Dernière édition par Gabe Dunn le Dim 17 Juin - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyott Massino

avatar

in beverly hills since : 09/06/2018
gossip sent : 234
faceclaim : timothée chalamet, mine.
multitasker : shane eisik, the creepy and crazy makeup artist.
pseudo : freesia, mathilde.
age : twenty-three yo.
work : actor, future peter parker/spider-man.
relationship : ships with future co-star and also candace keen.. actually, he's single

PERSONNAL IDENTIFICATION
address: flat @el camino drive.
overdue phone contact:
rps + language: in french - (3/...) free, nomi - ava and candace


Message() Sujet: Re: on aime, tout de suite ou jamais – gabe Sam 16 Juin - 18:26

Le pseudo, Kath.
Hâte de voir ce que tu vas en faire.
N'oublie pas de réserver ton avatar.
Bienvenue parmi nous. I love you

_________________

super nerd wants to fight ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Massino
fuck me gently with a chainsaw.
avatar

in beverly hills since : 09/06/2018
gossip sent : 413
faceclaim : charlie austin (© dorine, te amo)
multitasker : candace, lowell.
pseudo : witchling, clau.
age : twenty-four.
work : pretends to be a cop, or gets killed. actess in eastside nine-nine.
relationship : does the alphabet, one letter at a time. is now at c.
wishlist : get a role in a tv show, tattoos for the win, a brand new house because her current apartment sucks, gucci sunglasses, try a prada dress, go to the oscars, go to the met gala, eat nice food for once.

PERSONNAL IDENTIFICATION
address:
overdue phone contact:
rps + language: [3/ouvert] fr, eng.


Message() Sujet: Re: on aime, tout de suite ou jamais – gabe Sam 16 Juin - 18:55

l'aesthetic est tellement parfait.
bienvenue parmi nous, avec la toute jolie katherine. hâte d'en savoir plus sur elle.

_________________
- - - she pins you to hotel doors— not a goddess anymore, but she still looks like religion in high heels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladderofsuccess.forumactif.com
Kiera Schades
stay wild, moon child
avatar

in beverly hills since : 10/06/2018
gossip sent : 134
faceclaim : adelaide kane, witchling.
pseudo : red shade, vendela.
age : twenty-five yo.
work : actress, plays a cop in eastside nine-nine.

PERSONNAL IDENTIFICATION
address:
overdue phone contact:
rps + language: [0] open — fr, eng.


Message() Sujet: Re: on aime, tout de suite ou jamais – gabe Sam 16 Juin - 19:23

ton pseudo personnel m'a eu genre preach, amen, hallelujah food is life
bienvenue à la maison et bonne rédaction

_________________

▪️ ▪️ ▪️ a mess of beautiful contradictions make her whole, she wears fire for skin but a storm lives in her soul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




Message() Sujet: Re: on aime, tout de suite ou jamais – gabe Dim 17 Juin - 4:34

langford, ce choix !
bienvenue par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Via Rider

avatar

in beverly hills since : 11/06/2018
gossip sent : 119
faceclaim : agron, witchling.
multitasker : n ridley, c reed (r trio)
pseudo : abisror, lizzie.
age : thirty yo
work : script consultant
relationship : single, but a fucking challenge.


Message() Sujet: Re: on aime, tout de suite ou jamais – gabe Dim 17 Juin - 4:47

cet avatar quel choix
hâte de voir ce que tu nous réserves
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabe Dunn

avatar

in beverly hills since : 16/06/2018
gossip sent : 29
faceclaim : langford + freesia (avatar)
pseudo : food.
age : vingt étoiles.
work : deuxième année en études littéraires + bosse dans une petite épicerie.
relationship : la liberté.

PERSONNAL IDENTIFICATION
address:
overdue phone contact:
rps + language: 3/4 - kai // français.


Message() Sujet: Re: on aime, tout de suite ou jamais – gabe Dim 17 Juin - 15:59

merci les beautés, vous faites plaisir à mon petit coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyott Massino

avatar

in beverly hills since : 09/06/2018
gossip sent : 234
faceclaim : timothée chalamet, mine.
multitasker : shane eisik, the creepy and crazy makeup artist.
pseudo : freesia, mathilde.
age : twenty-three yo.
work : actor, future peter parker/spider-man.
relationship : ships with future co-star and also candace keen.. actually, he's single

PERSONNAL IDENTIFICATION
address: flat @el camino drive.
overdue phone contact:
rps + language: in french - (3/...) free, nomi - ava and candace


Message() Sujet: Re: on aime, tout de suite ou jamais – gabe Dim 17 Juin - 16:16

Son histoire et les petits points que tu as cité, j'adore.
Hâte d'en lire plus en rp.
Réserve moi un lien avec mes comptes.
Je valide, bon jeu. I love you

_________________

super nerd wants to fight ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabe Dunn

avatar

in beverly hills since : 16/06/2018
gossip sent : 29
faceclaim : langford + freesia (avatar)
pseudo : food.
age : vingt étoiles.
work : deuxième année en études littéraires + bosse dans une petite épicerie.
relationship : la liberté.

PERSONNAL IDENTIFICATION
address:
overdue phone contact:
rps + language: 3/4 - kai // français.


Message() Sujet: Re: on aime, tout de suite ou jamais – gabe Dim 17 Juin - 16:18

contente que ça te plaise, merci
et avec grand plaisir pour les liens!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Message() Sujet: Re: on aime, tout de suite ou jamais – gabe

Revenir en haut Aller en bas
 
on aime, tout de suite ou jamais – gabe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'aime tout de lui...
» A TOUT DE SUITE, LES ENFANTS de Martin Doerry et Bernard Kreiss
» Que portez-vous, là, maintenant et tout de suite?!
» TOUT, TOUT DE SUITE de Morgan Sportès
» [Sportès, Morgan] Tout, tout de suite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ladder of success :: Make Them Gold :: let me discover all of your colors :: Afterglow-
Sauter vers: